L’interview de Patrick

L’interview de Patrick

Bonjour Patrick, pourrais-tu te présenter en quelques mots


On se croirait à une réunion des diabétiques anonymes 😀 Je m’appelle Patrick ( Bonjour Patrick ! ) non plus sérieusement j’habite Montpellier et suis âgé de 62 ans. Je suis retraité, ancien directeur commercial France pour un industriel ce qui se traduisait par Hôtel /Resto 5 ou 6/7 jours.
Mes passions : la course à pieds, la musique , la photo et la vie .

Quand est-ce que ton diabète a été diagnostiqué ? Quels sont tes souvenirs de la première période après le diagnostic ?


J’ai été diagnostiqué à 39 ans (oui c’est tard pour un DT1) et après l’annonce je me suis retrouvé seul sans explication de la pathologie ; bref j’ai dû me débrouiller seul afin de gérer ma nouvelle vie. La course à pieds a commencé à rentrer dans mon quotidien à ce moment-là, afin de gérer mes glycémies.

Le diabète reste encore aujourd’hui mal connu du grand public. Comment expliquerais-tu à quelqu’un ce qu’est le diabète et comment il influe sur ta vie au quotidien ?


Le problème du diabète est que le même mot désigne des pathologies différentes et l’amalgame entre diabète type 1 et type 2 entre autres est “énervant”.
Le diabète de type 1 : en mots simples ; le pancréas ne fabrique plus d’insuline , hormone indispensable afin de réguler notre taux de “sucre”. Cette variation de glycémie continue dans notre corps devient donc compliquée à gérer et nous passons notre temps à éviter les hypoglycémies (pas assez) et les hyperglycémies . Le diabète est une pathologie où nous nous retrouvons souvent en échec (pas toujours dans les clous) et il faut être psychologiquement fort pour ne pas lâcher dans les périodes moins bonnes.

L’idée reçue que tu souhaites à tout prix démystifier ?


Évidemment celle qui me vient de suite est que nous sommes devenus diabétiques car nous avons mangé trop de sucre.

Raconte-nous une anecdote positive ou amusante concernant ton diabète.


Quand je prends le départ d’une course éprouvante, type marathon, je sais que je vais vraiment apprécier le moment avec l’ambiance et évidemment le dépassement de soi. Mais quand je suis dans un moment de découragement, je ne peux m’empêcher de penser au repas que je vais pouvoir engloutir après sans vraie incidence sur mon diabète .

Quel conseil donnerais-tu à une personne qui vient juste d’être diagnostiquée diabétique ?


Le diabète n’est pas une fin en soi. C’est juste une autre façon de vivre, le régime d’un diabétique est le régime que nous devrions tous avoir, c’est-à-dire MANGER ÉQUILIBRÉ. En plus maintenant avec les nouvelles technologies, notre vie est comme tout le monde, oui d’accord on est un peu bardé d’électronique mais ça nous simplifie tellement la gestion de notre compagnon .

Kaio-Dia a été créé parce que de nombreux accessoires étaient soit ennuyeux, soit de mauvaise qualité, soit inconfortables. Nous souhaiterions vraiment continuer à changer ça, comme nous avons déjà commencé à le faire. Pour cela, nous aimerions savoir ce dont tu as besoin, ce que tu aimes, ce que tu n’aimes pas ou ce qui te manque au quotidien.


Il est vrai qu’un des inconvénients du diabète est que nous transportons, presque sans cesse, une multitude de trucs, machins et bidules en nombre plus ou moins important afin de répondre à toutes les possibilités de notre quotidien.
Il nous faut aussi trouver des accessoires qui nous permettent de contenir et/ou protéger nos pompes, nos capteurs qui eux sont directement sur notre corps et là ça se complique .
Les matières pas toujours adaptée ou trop serré ou trop large, ne sèche pas assez vite, trop épaisse et pas toujours fun .

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Effectuez une recherche

Panier