L’interview d’Alexia

L’interview d’Alexia

Bonjour Alexia, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Hello tout le monde, je suis Alexia, j’ai 34 ans et j’habite dans le Sud de la France et plus précisément dans le Var. Actuellement en reconversion professionnelle après 15 ans dans le milieu du prêt à porter féminin. J’aime rire et cultiver ce grain de folie, je suis une vraie pipelette et j’aime voir le positif dans tout ce qui m’entoure.

Quand est-ce que ton diabète a été diagnostiqué ? Quels sont tes souvenirs de la première période après le diagnostic ?

J’ai été diagnostiqué à l’âge de 6 ans, impossible pour mes parents de se souvenir la date exacte de ce diagnostic, nous savons juste que c’était durant la 1ère quinzaine du mois d’Août 1992. Non officiellement j’ai choisi la date du 10 Août 1992. Je me souviens du retour à la maison après l’hospitalisation et de mes piqûres, à l’époque c’était avec les seringues et les fioles d’insuline lente et rapide. Nous faisions le mélange nous même, j’avais l’impression d’être une grande chimiste. Je ne me souviens pas de grand-chose, mais ce dont je suis certaine, c’est que mon train de vie n’a pas changé, juste beaucoup d’explications de la part de mes parents sur le diabète et le pourquoi du comment je devais manger ceci ou cela.

Le diabète reste encore aujourd’hui mal connu du grand public. Comment expliquerais-tu à quelqu’un ce qu’est le diabète et comment il influe sur ta vie au quotidien ?

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune, les cellules du pancréas qui produisent l’insuline sont détruites. L’insuline est vitale et permet de réguler le taux de sucre dans notre sang. Un taux de sucre trop élevé est une hyperglycémie au contraire un taux trop bas est une hypoglycémie, l’un comme l’autre peuvent être dangereux c’est pourquoi nous devons agir dessus rapidement, en injectant de l’insuline pour l’hyper et en prenant du sucre pour l’hypo. Nous devons contrôler ce taux de sucre tous les jours et plusieurs fois par jour, nous devons également nous injecter de l’insuline de synthèse tous les jours et plusieurs fois par jour. A ce jour il se soigne mais ne se guérit pas.

Je vis avec le diabète de type 1 depuis toute petite, le diabète ne m’a jamais « dérangé » dans la vie de tous les jours, je le mets dans ma poche et il me suit de partout. Je vis ma vie, pas celle de mon diabète.

L’idée reçue que tu souhaites à tout prix démystifier ?

L’idée reçue qu’il faudrait que les personnes s’enlèvent de la tête pour moi, serait celle qui part d’un bon sentiment mais qui finit souvent par un « Ah mais tu ne peux pas en manger toi, tu es diabétique !! ». Les personnes diabétiques peuvent manger de tout, du moment que la bonne dose d’insuline est injectée au même moment.

Raconte-nous une anecdote positive ou amusante concernant ton diabète.

Une anecdote sympa concernant mon diabète, un jour en pleine engueulade avec mon mari, je pleurais, puis je riais, puis je pleurais à nouveau, jusqu’au moment où il m’a demandé de me scanner. Une grosse hypoglycémie était là, il est allé me chercher un verre de grenadine et c’est parti en grand fou rire ,plus d’engueulade.

Quel conseil donnerais-tu à une personne qui vient juste d’être diagnostiquée diabétique ?

Le conseil que je pourrai donner à une personne nouvellement diagnostiquée, ce serait de ne pas s’inquiéter, le soleil ressort toujours de derrière les nuages. Qu’aujourd’hui si tout semble insurmontable, les informations qui tombent les unes après les autres, tout ça deviendra une gymnastique et la vie sera juste trop belle. Que le diabète n’est pas une barrière, et qu’il faut surtout continuer de s’éclater et de vivre à fond.

Kaio-Dia a été créé parce que de nombreux accessoires étaient soit ennuyeux, soit de mauvaise qualité, soit inconfortables. Nous souhaiterions vraiment continuer à changer ça, comme nous avons déjà commencé à le faire. Pour cela, nous aimerions savoir ce dont tu as besoin, ce que tu aimes, ce que tu n’aimes pas ou ce qui te manque au quotidien.

Si vous arrivez à trouver un système pour que j’arrête de chercher de partout dans la maison mes appareils, ça serait génial. Plus sérieusement, je suis une fan de pochette, je pourrai en avoir des tonnes… Rassembler tout ce qui est lié au diabète dans une seule pochette pour éviter que tout se balade à droite à gauche où ne se perde. Et pourquoi une micro poubelle à bandelette, ça aussi elles se faufilent de partout. 😀

Retrouvez Alexia sur sa page Facebook et Instagram page.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Effectuez une recherche

Panier