Kaio

Salut, je m’appelle Kaio,

J’ai 11 ans et en mars 2018, on m’a diagnostiqué un diabète de type 1. Depuis mars 2019, je dispose de la toute nouvelle pompe avec capteur de Medtronic.

En japonais, mon nom signifie “roi de l’océan” et effectivement j’adore nager et je fais aussi du parkour (discipline acrobatique), deux sports qui peuvent être délicats avec un capteur.

Depuis que j’ai une pompe à insuline et un capteur, ma vie est devenue beaucoup plus facile. Cependant, c’est difficile avec le sport, la natation et en été avec le capteur, car il tombe – surtout en été – quand je transpire beaucoup ou que je suis dans l’eau.

J’ai essayé plusieurs accessoires mais depuis que j’utilise des bandeaux de maintien, mon capteur reste en place. C’est pourquoi nous les vendons maintenant par le biais de ce site web. J’espère qu’ils vous aideront beaucoup !

Sur ce site, ma mère et moi avons également mis des conseils sur le diabète, le capteur, les voyages, etc. Si vous avez des conseils à nous donner, n’hésitez pas à nous en faire part !

A bientôt !

Kaio Kim


 

 

Ronin

Salut, je m’appelle Ronin, j’ai 8 ans et en japonais mon nom signifie Samouraï sans règle. Kaio, mon grand frère est diabétique. Et je pense que le diabète est c’est nul. Je pense que c’est stupide que mon frère ait du diabète. Et parfois, j’ai peur d’avoir aussi du diabète. Parce que le médecin a dit que c’était de famille ou quelque chose comme ça. J’ai fait comme Kaio, la piqûre pour mesurer le sucre dans mon sang et ça m’a fait très mal ! Je n’ai pas envie de cela ! Et je ne peux pas supporter de voir maman tirer sur le capteur ou la perfusion de Kaio, alors je pars toujours rapidement. Je ne veux pas de cela non plus. Et parfois, je me mets en colère pendant qu’on mange, on parle toujours du diabète, de glucides, etc. Mais j’aide aussi avec les glucides, parce que je suis très bon en maths. Mon plus grand souhait est que mon frère n’ait plus de diabète. C’est pourquoi j’aide aussi avec Kaio-Dia. Parfois, je porte un bandeau, je dois le faire parce que nous sommes frères. Et j’aide pour les autres choses. Concevoir des choses, porter des choses, essayer des choses. Peut-être qu’un jour mon frère n’aura plus de diabète. 

Au revoir, Ronin.

 

Masha

Salut, je m’appelle Masha. Depuis 2018, je suis la mère d’un héros du diabète. Car pour moi, ce sont les personnes – et surtout les enfants – atteints de diabète qui se battent tous les jours. Depuis que mon fils aîné a été diagnostiqué diabétique, la vie est devenue un tout nouveau défi. L’un de ces défis était le capteur. Avec la vie active de Kaio, le capteur ne restait souvent pas en place et les articles qui étaient sur le marché se tenaient pas toujours en place et selon les mots de Kaio, étaient vraiment ennuyeuses. En tant que professeur de yoga, j’ai vécu à Bali pendant un an où j’ai rencontré et appris à connaître Novi. Elle est également professeur de yoga dans l’entreprise qu’elle dirige https://www.uwear.me/ qui fabrique des vêtements de yoga de qualité supérieure, tout à fait respectueux de l’environnement et des personnes. Nous avons développé ensemble ces brassards de maintien de haute qualité. Ils sont une telle aubaine pour Kaio et nous espérons qu’ils vous aideront également, vous ou votre enfant,. Consultez notre blog pour obtenir des conseils, des expériences et des histoires personnelles. Kaio raconte son histoire d’enfant diabétique. Et je raconte la mienne en tant que mère d’un patient diabétique. Parce que ce n’est pas rien d’être un parent d’un enfant diabétique. Le manque de compréhension de votre environnement peut être très frustrant. Personne ne sait ce que c’est à moins de le vivre par soi-même. Nous aimerions aussi avoir de vos nouvelles, car ensemble, nous sommes plus forts. 

Masha

Effectuez une recherche

Panier